M 4 A2 n° 26 matricule : 420-769

 

 

Chef de char : Maréchal des Logis Martin
Tireur : Bernard Thiercelin

Détruit à Gros-Rederching (Moselle) le 4 janvier 1945.


4 Janvier, 1 heure du matin, sur la route, un char s'avance au ralenti, c'est un char américain. De tous côtés, on  entend des cris : "Américains...Américains" Dans le doute, "LANGUEDOC" hésite à ouvrir le feu, une fusée éclairante tombe devant "LANGUEDOC" qui à la minute même reçoit un obus dans la boite de vitesse. Il lui est impossible de rouler, ses occupant sortent, mais l'aide conducteur CIVILLATTI est blessé aux genoux et à la cuisse droite. Ses camarades le transportent vers l'arrière. 2ème fusée de la part de l'ennemi, c'est effrayant, la lumière nous aveugle, et lui, le boche nous tire comme au tir au lièvre à la lueur d'un projecteur. "ISERAN" est sa 2ème victime, "SAVOIE II" étant dans une mauvaise position, se replie d'une dizaine de mètres à l'abri d'une maison et ouvre le feu sur le char ennemi qui se trouve maintenant à la hauteur de "LANGUEDOC". Pendant son tir, toutes les armes automatiques se sont tues, mais voici la fusée fatale qui vient l'illuminer, il n'est déjà plus qu'une torche. Là aussi, l'équipage sort indemne. Ensuite, inexorablement vient le tour de "MAURIENNE". Le brigadier-chef MARTIN est blessé, mais peut être évacué. Les chars du 2ème Peloton se consument avec leurs espérances.